LES INCLASSABLES
 
Dans un article de la revue Patrimoine Normand n° 53 d'avril 2005 on peut lire sur le thème plantes domestiquées en Normandie, un article sur les primevères à oreilles par Christiane Dorléans.

"En Normandie, hormis quelques rares collectionneurs, seules quelques grand-mères détiennent encore aujourd'hui ces plantes devenues si rares."

"Nous ne connaissons rien de l'introduction des auricules cultivées et conservées en Normandie. Elles semblent apparaître tardivement avec la mode des plantes grasses à la fin du XIX et au début du XX siècle.
Le cultivateur grainier A. Lenormand, installé à Caen depuis 1860, ne cultive que la "liègeoise variée" qu'il décrit comme "extra, plante trés jolie mais pas assez cultivée". Elles figurent à son catalogue de 1909.
Rue Saint Jean, en 1928, l'établissement Rosette à inscrit à son catalogue des graines d'Auricules "liégeoises" également variées. En 1937 il n'y en plus au catalogue Le Paysan."

Vous pouvez lire la suite de l'article dans Patrimoine Normand.